Confinement : La revanche de la réalité immergée
29 avril 2020
 144
Arnaud Villefranque

Confinement : La revanche de la réalité immergée

Il existe à ce jour 4 types de dispositifs liés à la réalité virtuelle :
 la réalité immergée,
 la réalité virtuelle,
 la réalité augmentée,
 La réalité mixte.
Bien souvent décriée et moins spectaculaire, la réalité immergée, qui consiste à plonger l’utilisateur dans un environnement réel à distance, semble depuis le confinement et le COVID19 connaitre un regain d’intérêt, notamment grâce au tourisme virtuel ou au projet comme Google Art.

Les 4 types de réalités virtuelles
Matrice de positionnement et de différenciation des 4 types de réalités virtuelles
Arnaud Villefranque

Les 4 types de dispositifs de réalité virtuelle

La réalité immergée

La réalité immergée est basée sur le réel. Elle est constituée le plus souvent de photographies panoramique à 360° et propose de découvrir à distance la réalité d’un lieu à un instant T. c’est l’exemple de Google Streetview [1] ou ce que propose le site visites-panoramiques.com [2] . Elle immerge donc l’utilisateur dans un lieu réel à distance en lui proposant de le découvrir de chez lui.

La réalité virtuelle

La réalité virtuelle est basée comme son nom l’indique sur le virtuel. Elle propose de découvrir des lieux imaginaires à 360° qui sont construits par des logiciels de modélisation 3D. Elle propose aussi parfois de reconstituer des lieux disparus. Elle plonge l’utilisateur de chez lui vers un monde imaginaire. L’exemple du clip de Gorillaz - Saturn Barz (Spirit House) [3] est un des plus marquants de ces dernières années. Une autre expérience intéressante, l’application proposée par le club de foot de MidlleBoursgh qui plonge le spectateur au coeur du terrain de football de l’équipe [4]

La réalité augmentée

La réalité augmentée permet de superposer des objets réels au monde réels en utilisant une vison basée sur le réel auquel on ajoute de l’information ou des objets issus du numérique. L’utilisateur peut utiliser ce type d’application via des lunettes de réalité augmentée [5] ou directement via son smartphone. L’application Pokemon GO est la plus célèbre de toutes [6]

La réalité mixte

La réalité mixte s’utilise sur un casque de réalité virtuelle. Elle permet à l’utilisateur d’interagir avec des éléments issus de la réalité virtuelle dans le monde réel. Par exemple rajouter un meuble virtuel dans son appartement.

La situation avant la crise du COVID 19 de la réalité virtuelle

Répartition des activités de réalité virtuelle en France
72% des expériences de réalité virtuelle en 2019 découlent du divertissement.
Source : Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) - 2019

En 2019, le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) publié une enquête sur les usages de la réalité virtuelle en France. Cette étude a été relayé sur le site du Clic France (Club Innovation Culture) [7].

 15% pour découvrir une destination touristique,
 8,4% pour visiter un appartement.


On constate que déjà, le tourisme était le plus gros utilisateur, devant l’immobilier, pourtant friand de réalité virtuelle.

Au-delà des chiffres, les freins et les pratiques :

Les offices de tourisme voire même les CDT n’ont jamais vraiment cru à la réalité immergée. On compte peu de départements qui s’en sont saisis, cela explique peut-être le retard. En revanche dans la culture, les musées ou dans la valorisation du patrimoine on l’utilise depuis longtemps. Depuis 2007, dans mon ancien travail, à la région Occitanie.
De plus dans le tourisme, on a toujours regardé la réalité virtuelle de façon craintive. Le but étant d’attirer le maximum de touristes sur un territoire, pour lui faire consommer le maximum de nuitées. Du moins c’est comme cela que l’on juge une politique touristique de manière objective. Cela risque de changer. Il y’a toujours une peur de voir les personnes se contenter de la réalité virtuelle et ne plus se déplacer IN SITU pour voir les sites, les églises ou les musées.

Certaines expériences témoignent d’un certain succès :
 Google art project [8]
 Les visites virtuelles du site patrimoines Occitanie [9]

Mais de manière générale, la réalité augmentée offrant une expérience enrichie numérique IN SITU, afin de donner de la plus-value à la visite sur site était plus privilégiée.

La situation depuis la crise du COVID 19

(c) Routard.com

Avec la crise du COVID 19, on assiste à un basculement de la perception de la réalité immergée. Autrefois, peu utilisée dans le tourisme et parfois décriée, elle constitue aujourd’hui une alternative crédible à la communication en proposant un « tourisme virtuel ».

L’utilisation de la réalité immergée par les sites institutionnels touristiques

Rarement relayée par les institutions touristiques, on assiste depuis début avril à une utilisation quasi systématique de ces visites immergée.
En voici quelques exemples issus de ma propre expérience :
 L’article du guide du Routard : Voyage virtuel - 200 visites panoramiques à faire en France
 L’article du CDT du Tarn-et-Garonne : Les Incontournables
Visites virtuelles

 L’article d’Alexia.org : Confinement : et si vous faisiez un pèlerinage virtuel ?
 L’article du CRT d’Occitanie : L’OCCITANIE CHEZ VOUS
 L’article de DIRE LOT (magazine du CDT du Lot) : LES PAYSAGES LOTOIS SUBLIMÉS PAR L’IMAGE SUR WWW.VISITES-PANORAMIQUES.COM / PREMIÈRE PARTIE

L’influence sur les statistiques de visites

Si l’on analyse les statistiques de visites du site, visites-panoramiques.com, n’ayant malheureusement pas accès à d’autres, on constate la tendance suivante :
 Avant le COVID 19, le site tournait à une moyenne de 450 / 550 visites uniques par jour.
 Après le COVID 19, le site affiche une moyenne de 1200 / 1500 visites uniques par jour.


Statistiques de visites du site visites-panoramiques.com
Période, février à avril 2020
Google Analytics
Evolution des mentions j’aime sur la page Facebook de photographie panoramique

Conclusion

Bien que parfois décriée, voire boudée par les institutions touristiques, la réalité immergée ou les visites virtuelles, semblent en cette période de confinement connaitre une nouveau regain d’intérêt. Les institutions touristiques, souvent habituées à communiquer à l’ère du marketing digital sont à la recherche de contenus. Elles se tournent à nouveau vers ce type de produits numériques.



[1Voir le site de google StreeView : https://www.google.com/streetview/

[2Voir le site de visites-panoramiques.com : https://www.visites-panoramiques.com

[3Voir le clip de Gorillas - Saturn Barz sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=5qJp6xlKEug

[4Voir l’application de réalité virtuelle du club de MiddleBoursgh : https://www.mfc.co.uk/news/boro-launch-vr-app-to-experience-a-matchday-like-never-before

[5Voir le site des Google Glass : https://www.google.com/glass/start/

[8Voir le site de google art project : https://artsandculture.google.com

#Réalité virtuelle